Consignes

Il est rappelé que les enfants doivent être récupérés par leurs parents dès la fin du cours. L'école possède une assurance qui couvrent ceux-ci pendant  la durée des cours, mais pas au delà. Le professeur ne peut garder les enfants au delà des horaires de cours sans en faire pâtir les élèves suivants. Merci de votre compréhension.

Inscriptions

Les inscriptions se déroulent normalement en début d'année scolaire à Pontivy (îlot des Recollets salle n°1), à Locminé (Salle de danse "La Maillette") et à Moréac (dans le hall de la salle Parco). cependant celles-ci sont possibles à tout moment.

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
68
Il y a 2 utilisateurs en ligne

Les pointes

La technique

Le travail sur pointes est une technique de ballet dans laquelle l'artiste se positionne en pointant son pied dans le chausson . Cela est rendu possible par l'utilisation de chaussures particulières dont l'extrémité aplatie est rigidifiée par une coque (que les ballerines appellent la « boîte ») actuellement en matériau composite. La ballerine se tient en appui la cambrure de son pied posé sur la tranche de la partie rigide du chausson et le maintient dans cette position.

Nouer les ruban de ses pointes

Les ballerines doivent posséder une force et une technique suffisante avant de travailler sur pointes. L'acquisition de cette technique peut prendre entre six mois et trois ans ou plus. Il est également important pour les jeunes débutantes de ne pas aborder cette technique de ballet avant l'âge de neuf ans car cela depend de la croissance du pied(mais les danseuses adultes qui viennent de commencer ne peuvent pas faire des pointes car il faut avoir fait quelque années de danse). En effet, avant cet âge, les os des pieds n'ont pas atteint la fin de leur croissance. Ils sont, en outre, insuffisamment calcifiés et peuvent être gravement endommagés par le travail sur les pointes. Les déformations qui en résultent sont définitives quelles que soient la force et l'adresse de la danseuse. Enfin, cette dernière doit posséder des chevilles extrêmement solides.

Historique

Amalia Brugnoli danse sur pointes dès 1823. On lui attribue la maternité de la technique moderne des pointes. En France, Geneviève Gosselin fait de même dans les mêmes années. En 1832, la ballerine Marie Taglioni danse la totalité du ballet La Sylphide sur pointes mais il est probable que d'autres ballerines soient montées sur pointes avant elle. Au début, Taglioni monte sur pointes avec des chaussons souples dont la pointe était simplement renforcée par une piqûre de l'extrémité et des côtés du chausson et n'avait rien de comparable aux chaussons modernes armés d'une coque rigide qui enveloppe l'extrémité du pied, y compris le métatarse, mais laissant libre la cheville et le tarse. De fait, la position sur pointes était brève et consistait surtout en des « équilibres » et des « relevés ». D'autres types de danse que le ballet romantique font appel a de courtes montées sur pointes: danse hip-hop, danse jazz, street dance, step dance irlandaise, claquettes...

Au cours des décennies 1920 et 1930, Harriet Hoctor, un danseur du registre burlesque et du vaudeville, utilisait des chaussures à semelles renforcées de métal qui lui permettaient de faire des claquettes sur les pointes tout en se penchant en arrière. D'autres danseurs armaient leur chaussures de roulements à billes pour obtenir des rotations rapides mais le danger de tels montages a vite fait abandonner la méthode.

Acquisition de la technique sur pointes

Les jeunes enfants intéressés par une carrière de ballerine commencent habituellement à danser sur pointes après l'âge de onze ans ou bien, si elles sont admises dans une académie de danse (l'âge d'admission varie), c'est-à-dire à la fin de leur première année d'études ou au cours de la seconde année, les enfants peuvent commencer un travail sur pointes dès l'âge de dix ans pour les raisons exposées plus haut dans cet article. Il est également nécessaire que les muscles du pied et de la jambe soient suffisamment forts pour soutenir la danseuse dans cette position. Les futures ballerines doivent avoir atteint un niveau suffisant dans la danse afin de maintenir une rotation du bassin au cours des différentes combinaisons de figures et garder une position adéquate. Nulle ne doit commencer le travail sur pointes avant d'y être autorisée par le professeur. (source Wikipédia)

Petit exercie pour un échauffement avant les pointes.

echauffement pointes

AddThis Social Bookmark Button