Consignes

Il est rappelé que les enfants doivent être récupérés par leurs parents dès la fin du cours. L'école possède une assurance qui couvrent ceux-ci pendant  la durée des cours, mais pas au delà. Le professeur ne peut garder les enfants au delà des horaires de cours sans en faire pâtir les élèves suivants. Merci de votre compréhension.

Inscriptions

Les inscriptions se déroulent normalement en début d'année scolaire à Pontivy (îlot des Recollets salle n°1), à Locminé (Salle de danse "La Maillette") et à Moréac (dans le hall de la salle Parco). cependant celles-ci sont possibles à tout moment.

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
68
Il y a 2 utilisateurs en ligne

Carmen 2011

affiche du spectacle carmen

 

L'action se déroule à Seville aux environs de 1820.

 

Une jeune fille de Navarre, Micaëla, recherche le brigadier Don José. Les soldats lui disent qu'il arrivera avec la relève de la garde. Une cloche sonne, c'est la sortie des cigarières de la manufacture de Séville. La plus connue et la plus belle d'entre elles apparaît, elle est entourée de soupirants, c'est Carmen (jeune et jolie gitane employée à la manufacture) Don José semble indifférent à la danse de Carmen, celle-ci lui lance la fleur qu'elle porte au corsage.

Sur ces entrefaites arrive Micaëla qui vient lui apporter une lettre de sa mère. Ils chantent un tendre duo qui libère momentanément Don José du charme de Carmen.
Soudain un grand tapage se fait entendre dans la manufacture : Carmen a blessé au couteau une de ses rivales. Arrêtée par la garde, elle est interrogée par Zuniga qu'elle nargue. Don José la libère.


Le célèbre, prétentieux et brillant toréador, Escamillo, est annoncé. Son arrivée est acclamée par tous. Carmen est séduite par ce héros.Carmen est sous le charme...
Mais la taverne est le repère de contrebandiers, qui proposent à Carmen de participer à une opération, et sont d'accord pour accepter Don José qui doit la rejoindre ce soir. Don José, rongé par le remords, sent que Carmen lui échappe ; il devient jaloux, se dispute avec Carmen et même la menace de mort. Les contrebandiers partent et laissent Don José en sentinelle. Micaëla, qui est à sa recherche arrive à proximité. C'est dans ce contexte que réapparaît Escamillo (le toréador), venu voir Carmen. Un coup de feu éclate : Don José a failli tuer Escamillo. Les deux hommes s'affrontent au couteau. Don José a le dessus, quand Carmen survient et sauve Escamillo qui l'invite aux arènes de Séville, où il doit se produire. Arrive Micaëla. Après une scène pathétique et violente avec Carmen, Don José, le coeur déchiré, décide de la suivre. Don José promet à Carmen qu'ils se reverront.


Peu à peu son désespoir se transforme en colère. Dans les arènes, on acclame le toréador Escamillo. Devant l'inflexibilité de Carmen, Don José, désespéré, la poignarde.

 

 

 

D'après une chorégraphie de

LAURE DESBOIS

(Spectacle de l'année 2011)

Les rôles principaux

Carmen : Melissa
Micaëla : Pauline
Don José : Jean-Marie

Avec l'aimable participation

de l'association de théâtre "L'UNE ET L'AUTRE",
"PONTIVY KARATE" et
de l'association "MUSIQUE A CORPS ET A CHOEUR"

dont les performances des participants ont permis à ce spectacle d'exister.

Bientôt des extraits en vidéo. (Vidéo au montage)

AddThis Social Bookmark Button